Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Assilah est une ville du nord-ouest du Maroc tournée sur l’Océan Atlantique, située à trente minutes en train à partir de la ville de Tanger. Cette ville offre une échappée artistique unique et intimiste vu sa petite taille et ses ruelles qui s’entremêlent. Une destination idéale au printemps ou en été pour respirer ou inspirer toutes les âmes sensibles. Dès l’entrée dans la médina d’Assilah, il est impossible d’échapper à la créativité qui s’offre sur les murs de la ville et des maisons. Un vrai musée à ciel ouvert où le Street Art est omniprésent. Les murs et les portes des maisons offrent une vrai palette de couleurs pastels ou chaudes. La forme des portes et des fenêtres varient de maison en maison comme pour souligner la grande attention portée aux détails par les habitants affirmant une singularité. Tout au long des ruelles, on découvre les peintures murales et les galeries d’art dont les portes sont ouvertes à tous. La médina est bien entretenue et la propreté y est remarquable. L’Eclectique est allé déambuler dans cette magnifique ville qui reçoit chaque été Le Moussem Culturel, événement qui met en avant l’héritage artistique et culturel d’Assilah. Des artistes internationaux sont invités chaque année à créer sur les murs de l’ancienne médina où leurs œuvres seront exposées pendant un an. Nous vous proposons de découvrir ce voyage dans la création avec un reportage photos dans cette ville qui appelle tous les passionnés d’art et d’évasion.

DSCF0048

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Sarah Anouar
Journaliste & rédactrice indépendante, Travel & Culture Writer

Fondatrice de L'Eclectique, subjuguée par l'écriture, les voyages, la Movida d'Espagne & l'anglais. Empowerment Coaching - He(art)
Auteure du roman "Subjuguer me fascine"
"Two roads diverged in a wood and I - I took the one less travelled by and, that has made all the difference" - Robert Frost