Wear your Soul & He(art)

Stop wasting time, cause you have a limited amount of time! – Sarah Anouar

“Soyez-vous mêmes tous les autres sont déjà pris.” – Oscar Wilde

“When your personality comes to serve the energy of your soul, that is authentic empowerment” – Gary Zukav

“Le besoin de créer est dans l’âme comme le besoin de manger dans le corps.” – Christian Bobin

Find your lane & own it. If you can’t find it, create it. – Sarah Anouar

“Be full of yourself” – Oprah Winfrey

“If you have life, you have purpose.” – Caroline Myss

“Ignore conventional wisdom” – Tony Robbins

“There is no magic moment coming in the future it will be ok for you to start… START NOW!” – Mastin Kipp

“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri
“Street Organisms” de Téhéran par Mostafa Bazri

L’Eclectique Magazine vous propose de plonger dans les rues  de Téhéran en Iran à travers les clichés du photographe Mostafa Bazri.

Mostafa Bazri, photographe

Mostafa Bazri, photographe

Né en 1982 à Mashhad en Iran, Mostafa Bazri est diplômé de l’école Polytechnique de Téhéran en ingénierie chimique. Sa passion pour la photographie remonte à l’âge de ses 12 ans avec un appareil photo analogique russe, acheté en guise de cadeau de fin d’année. Mostafa vit à Téhéran depuis six ans où il a commencé la photographie professionnelle en travaillant pour des agences, la presse iranienne et une Organisation Non Gouvernementale Emrooz (ONG défendant les droits des enfants, des femmes dont l’activité s’est arrêtée).

Son travail de photographe a été honoré dans plusieurs festivals et compétitions tel que le premier prix du neuvième festival de photojournalisme de Doorbin.net Agency. Il a également participé à la production de courts-métrages, storyboard (scénarimage) et publicités en tant que photographe ou cameraman. Les photos présentées dans cet article sont une sélection de photographies de rue (street photography) prises pendant deux ans avec un téléphone portable. “La majorité de ces photos ont été prises quand je marchais dans la rue en me rendant à mon lieu de travail ou en rentrant chez moi” précise Mostafa qui travaille également dans la Compagnie des eaux et de traitement des eaux usées de Téhéran en tant qu’ingénieur. Mais sa grande passion reste en effet la photographie et les documentaires sur des thèmes sociaux. “Vu que mes lectures sont sur la sociologie et la psychologie je préfère me consacrer à des sujets sociaux et des problématiques du quotidien tels que les droits de l’homme, les écarts entre les classes sociales, l’environnement et la politique économique.”

A travers sa série de photos de rue (commencée il y a huit ans et terminée récemment), Mostafa Bazri propose son regard “organique” sur la société en Iran. “Je perçois la société comme un corps vivant constitué par les constructions et les humains et c’est pour cela que j’ai appelé cette série de photos Street Organisms (Organismes de Rue). Les femmes sont mises en évidence dans cette série vu l’importance qu’il accorde aux rôles des femmes dans les différents groupes sociaux (pays, société, groupe, sous-cultures) et vu “l’évolution de leur présence et de leurs interactions sociales dans la vie en Iran durant les dernières décennies.” Mostafa ajoute pour présenter son travail: “L’art peut jouer un rôle important pour améliorer l’esprit confus du monde et je préfère les réalisations artistiques qui portent le souhait de changer les choses dans les structures et les sous-cultures d’une société.”

 -Site internet de Mostafa Bazri & Page Facebook 

– Compte Instagram de Mosafa Bazri 

-Email: mostafabazri@gmail.com & Tel: +98 919 93 93941

 

Made with Love © Copyright 2020 • L'Eclectique Magazine