Wear your Soul & He(art)

Stop wasting time, cause you have a limited amount of time! – Sarah Anouar

“Soyez-vous mêmes tous les autres sont déjà pris.” – Oscar Wilde

“When your personality comes to serve the energy of your soul, that is authentic empowerment” – Gary Zukav

“Le besoin de créer est dans l’âme comme le besoin de manger dans le corps.” – Christian Bobin

Find your lane & own it. If you can’t find it, create it. – Sarah Anouar

“Be full of yourself” – Oprah Winfrey

“If you have life, you have purpose.” – Caroline Myss

“Ignore conventional wisdom” – Tony Robbins

“There is no magic moment coming in the future it will be ok for you to start… START NOW!” – Mastin Kipp

Omar Khayyâm né en Iran ( 1048-1112) est un des poètes les plus marquants de la poésie musulmane.  Sa poésie a inspiré des générations de poètes. En plus d’être poète, Omar Khayaâm était mathématicien et philosophe. Le poète est surtout connu pour ses Quatrains (Robâiyât)  et ses vibrants appels au carpe diem mais aussi son “indifférence à la foi”.  Omar Khayyâm apparaît comme un libre penseur au style irrévérencieux en utilisant une symbolique transgressive pour appeler les hommes à l’ivresse mystique au-delà de la religion instituée. L’Eclectique aime la poésie des grandes auteurs de l’Orient  et vous propose de partager la lecture de notre sélection de Quatrains* de ce poète dont l’œuvre en fait le poète persan le plus lu à travers le monde.

ok 2

 

  • Le nuage est venu verser de nouveau des larmes sur le gazon;
  • Il ne convient plus de vivre sans vin de couleur rose.
  • Cette verdure fait aujourd’hui la joie de nos yeux;
  • Qui jouira de celle qui poindra de nos cendres ?

 ***

  • Tous ces ignorants qui ont parlé avec beaucoup d’éloquence
  • Et péroré sur l’essence de la Providence
  • N’ont jamais été aptes à dévoiler les mystères d’ici bas.
  • Ils ont commencé par discourir et fini par s’endormir !

 ***

  • Si tu es en ce monde, à la recherche de ce
  • Dont tu as besoin pour te nourrir ou te vêtir, tu es bien
  • excusé.
  • Mais tout le reste ne valant rien,
  • Garde-toi de perdre ta précieuse vie pour l’acquérir !

2015-05-11 16.26.19

  • De ce vin qu’on appelle “l’esprit pur”,
  • Et dont on dit qu’il remet en état les cœurs dévastés
  • Apportez-moi deux ou trois coupes pleines;
  • L’eau bénite. Dites ! Pourquoi l’appelle t-on l’eau maudite ?

 ***

  • Les cieux ne font qu’alourdir nos chagrins
  • Ne déposent rien sans avoir enlevé une autre (créature).
  • Si ceux qui n’y sont pas encore savaient
  • Ce que le monde nous inflige, ils se garderaient d’y
  • venir !

om3

  • O cœur ! Puisque le fond même de ce monde n’est qu’une
  • métaphore,
  • Pourquoi prendre souci à ce point de ce long calvaire ?
  • Résigne toi au Destin, endure le mal;
  • Car ce que la Plume a tracé ,e sera jamais raturé pour toi !

 ***

  • Si ce que je veux ne correspond point à la volonté de
  • Dieu,
  • Comment mon vœux peut-il se réaliser ?
  • Si, Lui, Il est judicieux dans toutes ses volontés,
  • C’est donc moi qui me trompe dans tout ce que je désire.

 ***

*Quatrains sélectionnés dans Omar Khayyâm, Robâiyât (Quatrains), édition Babel. (traduction du persan Hassan Rezvanian)

Made with Love © Copyright 2020 • L'Eclectique Magazine