Be who you truly are & he(art)

Stop wasting time, cause you have a limited amount of time. ST(ART) ! – sa

“Soyez-vous mêmes tous les autres sont déjà pris.” – Oscar Wilde

“When your personality comes to serve the energy of your soul, that is authentic empowerment” – Gary Zukav

” Le besoin de créer est dans l’âme comme le besoin de manger dans le corps.” – Christian Bobin

Find your lane & own it. If you can’t find it, create it. – sa

“Be full of yourself” – Oprah Winfrey

“If you have life, you have purpose.” – Caroline Myss

“Ignore conventional wisdom” – Tony Robbins

“There is no magic moment coming in the future it will be ok for you to start… START NOW!” – Mastin Kipp

Subscribe to the Newsletter & Receive right away a free copy of the ebook "The Most Precious Love" by Sarah Anouar
Once in a month I send out a list of 5 things I think are worth sharing art, writing, quotes & interesting links in your inbox. It’s free. Unsubscribe whenever you want.
Join the 10000+ readers who already subscribed
* = required field

Né à Larache en 1961, Hassan Hajjaj est un photographe, designer et décorateur d’intérieur installé à Londres depuis 1973. Cet artiste pluridisciplinaire vient régulièrement visiter son pays natal et surtout Marrakech depuis 1996 où il a aussi élu domicile en 2002 et pas n’importe quel domicile !

© Hassan Hajjaj by Jenny Fremont

© Hassan Hajjaj by Jenny Fremont

Après avoir créé un espace nommé Yima à Londres de 1997 à 2005 et l’ouverture d’un autre studio en 2006 dans la même ville, Hassan Hajjaj a décidé d’acquérir un Riad à Marrakech (appelé Yima) dans l’ancienne médina. Il a restauré ce Riad en collaboration avec Abdelghafour Benbadryef pour l’ouvrir comme maison d’hôtes jusqu’en 2010. L’idée évolue avec le temps et le Riad cesse de fonctionner comme une simple maison d’hôtes pour devenir dès 2011 une boutique, un salon de thé et une galerie qui expose des objets d’art créés par Hassan Hajjaj.

© Riad Yima, Marrakech.

© Riad Yima, Marrakech.

Hassan Hajjaj a démarré son travail artistique en 1993. Son séjour à Marrakech l’inspire beaucoup comme l’artisanat marocain qui enrichit l’imagination de cet artiste pour réaliser un travail de récupération. En effet, cet artiste créé des cadres pour ses tirages photos. Il peut utiliser par exemple des pneus comme cadres et des tapis en plastique comme arrière-plans. Mais pas seulement ! Il peut décorer d’avantage en ornant le cadre avec des petits pots récupérés, des conserves de tomate ou des canettes…Pour créer le salon de son Riad Yima, il a improvisé la fabrication des tabourets en utilisant des grands pots de peinture avec des housses aux tissus colorés ou regroupant des caisses en plastique rouge pour former un canapé et un panneau de signalisation « Stop » comme table. Plusieurs matériaux sont exploités pour créer un design original et une décoration inédite par cet artiste doté d’une créativité sans pareille.

Par ailleurs, Hassan Hajjaj explore aussi la mode avec son travail de récupération pour réfuter des clichés négatifs à propos du voile. En 1998, il a réalisé une série de portraits de femmes voilées en mobylettes à Marrakech. Cette ville où la mobylette est très utilisée aussi bien par les hommes que les femmes. Il a donc revisité la tenue traditionnelle pour créer une image plus branchée avec le voile, les babouches et les djellabas qui deviennent plus colorés et plus fun.

©Brown Eyes, Photograph by Hassan Hajjaj 2010/1431 Metallic Lambda on dibond Frame size: 93.8 x 133 cm Courtesy of TaymourGrahne Gallery, New York, U.S.A.

©Brown Eyes, Photograph by Hassan Hajjaj
2010/1431
Metallic Lambda on dibond
Frame size: 93.8 x 133 cm
Courtesy of TaymourGrahne Gallery, New York, U.S.A.

Dans le domaine de la musique et suite à sa rencontre avec la chanteuse Hindi Zahra à Londres, Hassan Hajjaj réalise la couverture de son avant dernier album « Handmade » sorti en 2010. Il était également une source principale d’inspiration pour le dernier clip du chanteur Saad Lamjarred sorti en avril dernier 2015 : « Lmaalem ».

Le talent d’Hassan Hajjaj est reconnu et il a été sollicité pour décorer le café « Andy Wahloo » (qui signifie « Je n’ai rien » dialectal marocain) à Paris en 2002. Ce café faisant référence à Andy Warhol n’est pas resté inaperçu pour longtemps car il a été primé l’année suivante pour la meilleure décoration. De retour à Marrakech où il créé toutes ses œuvres d’art en collaboration avec des artisans locaux et vu sa participation à des expositions internationales, il est représenté à Marrakech par la galerie Matisse. Ses créations font partie aussi de la collection permanente du Musée de la Photographie et des Arts Visuels de Marrakech.

©Pirelli Bouchra, Photograph by Hassan Hajjaj 2010/1431 Metallic Lambda on dibond Frame size: 132.8 x 99 cm Courtesy of the Artist

©Pirelli Bouchra, Photograph by Hassan Hajjaj
2010/1431
Metallic Lambda on dibond
Frame size: 132.8 x 99 cm
Courtesy of the Artist

Le succès d’Hassan Hajjaj est international et certaines personnes n’hésitent pas à prétendre que leur espace a été décoré par cet artiste sans que cela soit le cas. Hassan Hajjaj est sans aucun doute l’un des pionniers du pop art au Maroc. Son travail artistique réalisé à l’international a rendu le pop art plus populaire au Maroc et certains jeunes marocains suivent ses pas. Référence du pop art dans son pays, l’artiste est un ambassadeur du pop art « à la marocaine » qu’il a contribué à promouvoir à l’étranger.

Meriem Benmhamed
Blogueuse culturelle, titulaire d’une licence en littérature française et d’un master des métiers de la culture à la Faculté des Lettres Cadi Ayyad de Marrakech. Fondatrice du blog ecultur.blogspot.com

Made with Love © Copyright 2018 • L'Eclectique Magazine