741 Views |  Like

L’Eclectique State of Mind #34 Culture, à consommer sans modération !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Pour ce premier State of  Mind de l’année, j’habille mes mots d’un ton plus intimiste. Je veux commencer par évoquer un de mes pays, la Tunisie. Ce jeudi 14 janvier 2016 est le cinquième anniversaire de la chute du régime de Ben Ali et c’est depuis un jour férié célébrant la jeunesse tunisienne. Cette jeunesse tunisienne est le souvenir marquant de mon expérience de journaliste à Tunis. Lors de cette expérience “post-14 janvier 2011”, j’ai pu découvrir une jeunesse vivante, vaillante et surprenante dont la créativité est aussi parfois époustouflante. Sur le chemin sinueux de ce pays vers la démocratie, le respect des droits humains et des libertés fondamentales, je veux continuer à croire que la jeunesse tunisienne et la société civile sont en veille d’une manière irréversible. La culture est un garde-fou essentiel dans une démocratie. En 2016,  la culture est à consommer sans modération en Tunisie et ailleurs !

“La culture apporte ce qui fait défaut à la politique, un espoir, une espérance.” dixit Dominique de Villepin, ancien premier ministre français. Je crois en cette idée car la culture permet d’éloigner la peur et le rejet de l’autre si présents dans l’air du temps. La peur et le rejet de l’autre qui asphyxient le vivre ensemble et étouffent la fraternité. C’est en cela que la fraternité est intimement liée à la création. L’oeuvre est passerelle entre les esprits, les cultures, entre la tradition et la modernité, entre l’Orient et l’Occident.

En dépit des horreurs de ce monde, des épreuves de la vie, il faut faire confiance à  la création, à l’art et à la Culture. J’essaie pour ma part de porter cette conviction à travers L’Eclectique Magazine. Se confronter aux perspectives des autres, à d’autres modes de création, c’est la possibilité de revenir à soi avec une force nouvelle dans sa propre créativité. Ne pas se replier sur soi mais creuser en soi pour ouvrir de nouveaux chemins. Et partager.

Je vous souhaite de belles amitiés et des rencontres magiques qui vous éclairent pour une partie du voyage. Restez curieux !

Sarah Anouar, fondatrice de L'Eclectique

Sarah Anouar, fondatrice de L’Eclectique

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Tags

#edito